Récemment, les médias ont mis en avant les nouvelles avancées concernant un vaccin contre le VIH (virus responsable de la maladie du SIDA). Qu’en est-il ?

Des recherches sont en cours sur un vaccin contre le VIH depuis la fin des années 1980, le premier essai clinique à eu lieu en 1987. Aucun n’a été concluant car ce virus mute beaucoup (il en existe énormément de variants). De plus, le VIH a pour particularité de s’inscrire dans l’ADN du patient. Ainsi, pour qu’un vaccin lui soit efficace, il faut qu’il supprime complétement le virus du corps et non pas seulement en réduire la charge virale (quantité de virus dans le sang).

C’est pour cela qu’un vaccin à ARN messager pourrait être prometteur. Le laboratoire Moderna, spécialisé dans ceux-ci, s’y est penché et vient d’annoncer que la phase 1 (test sur les animaux) est concluante. La phase 2 (test sur un petit groupe d’humain) est en cours et les premiers résultats seront publiés en 2023.

C’est une bonne nouvelle, pleine d’espoir, mais sans certitude pour le moment. Il ne faut donc pas oublier que le VIH est toujours présent, et qu’on en guérit pas.

En revanche il existe déjà des méthodes efficaces pour s’en protéger : Les préservatifs internes et externes, les digues dentaires (pour les cunnilingus et anulingus), les gants (pour les fist), la PREP (traitement préventif), la TASP (pour les personnes ayant le VIH, le traitement efficace et pris de manière régulière permet de ne plus transmettre le VIH à ses partenaires sexuels), le TPE (traitement d’urgence en cas d’exposition).

Pour toutes questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter 🙂

Prenez-soin de vous !